Fabrication du rhum


La fabrication du rhum peut se résumer en trois grandes étapes: la fermentation qui permet de transformer du sucre en alcool, la distillation qui concentre cet alcool et l'élevage qui permet d'affiner le rhum selon le type recherché: blanc, paille, vieux, ...

sucrerie

Obtention de l'alcool.

La première étape de la fabrication du rhum agricole consiste à obtenir de l'alcool. Pour cela un jus sucré est ensemencé avec des levures de type saccharomyces. Ces levures transforment le sucre présent dans le jus en alcool (éthanol). Ce jus sucré est obtenu en broyant la canne à sucre (rhum agricole), il est alors appelé vésou ou en allongeant d'eau de la mélasse issue de la production de sucre (rhum industriel). Le vin (liquide ainsi obtenu) est légérement alcoolisé (5° à 6 °).

infosVous trouverez plus de détails sur l'obtention de l'alcool à la page sur la fermentation du jus de canne à sucre.

 

 

alambic charentaisDistillation.

L'étape suivante de la fabrication du rhum agricole est la distillation du vin. La distillation permet par chauffage d'isoler les produits légers (alcool, produits aromatiques) de l'eau. Le degré alcoolique s'en trouve donc fortement renforcé, puisqu'en sortie de colonne à distiller le degré alcoolique du rhum varie autour de 70°

infosVous trouverez plus de détails sur la distillation à la page sur la distillation du rhum agricole.

 

 

futs de rhumCoupage, élevage et embouteillage.

Le rhum titrant 70° est coupé avec de l'eau afin de le ramener à des concentrations plus compatibles avec une consommation humaine (40° à 55° en général)

infosVous trouverez plus de détails sur l'élevage et l'embouteillage du rhum agricole à la page sur l'embouteillage.