Décret d'AOC Rhum Martinique


Une part de marché en perte de vitesse

Le rhum occupe la troisième place (11%) sur le marché mondial des alcools et spiritueux derrière le whisky et le brandy. Il est par contre au premier range des alcools blancs devant la vodka et le gin. L'europe représente 20% du marché mondial du rhum.
Le rhum agricole est confronté depuis de nombreuses années à deux phénomènes inquiétants:

  • La baisse de la consommation en France de rhum dans un contexte de marché des spiritueux en pleine expansion.
  • La concurence des rhums industriels sur le segment des rhums.

En effet, passant de 135'000 hl d'alcool pur à 70'000hl AP1, la consommation de rhum en métropole a été divisée par deux entre 1970 et 1990. Dans le même temps, la consommation de spiritueux est passée elle, 850'900 hl AP en 1965 à 1'420'000 hl AP en 1990.

Mettre en avant la spécificité.

logo AOCAfin de protéger le rhum agricole de la Martinique et d'obtenir dans l'esprit du consommateur un statut de boisson haut de gamme compatible avec son coût plus élevé, la décision de demander une A.O.C a été prise dès 19752. Cette A.O.C avait pour but d'étendre la protection déjà accordée aux rhums et tafias des départements d'outremer et aux rhums agricoles afin de les distinguer des autres zones et modes de production.
Ce classement A.O.C ne put aboutir pour des raisons techniques et en 1989 la FENARUM (Fédération nationale des producteurs de rhum) dépose une nouvelle demande.
En 1993 un comité d'experts est nommé pour construire la définition de l'A.O.C. Ce comité met en place une délimitation des zones de production, une définition des techniques de production autorisées (fermentation, types de colonnes, vieillissement, ...).

Publication de l'A.O.C.

logo AOC martinique

Dans le journal officiel de la république française du 8 novembre 1996, page 16360, est publié le décret du 5 novembre 1996 relatif à l'appellation d'origine contrôlée "Martinique". Vous pouvez consulter les trois pages concernant ce décret d'AOC en cliquant sur les liens ci dessous:

 

 

(1) source : Histoire du rhum - A Huetz de Lemps - p250.

(2) source : Histoire du rhum - A Huetz de Lemps - p257.